L’offre Dynamic Product Ads de Snapchat est désormais disponible en France

Après avoir lancé son offre Dynamic Product Ads (DPA) aux Etats-Unis en octobre 2019, Snapchat rend désormais disponible aux annonceurs français depuis le 8 juin son tout nouveau format publicitaire. Plusieurs grandes marques comme Lancôme, Ralph Lauren, ou Adidas l’ont déjà essayé et d’après eux, les résultats sont positifs.

Dynamic Product Ads, c’est quoi ?

Le confinement a encouragé de nombreux sites marchands et de nombreuses marques à renforcer leur présence sur internet et leur budget publicitaire. Ce nouveau format de publicité entend justement soutenir cette nouvelle dynamique. L’offre Dynamic Product Ads de Snapchat s’avère être un outil très puissant, qui va permettre aux annonceurs et plus précisément aux e-commerçant de faire croître leurs conversions, en intégrant directement leur catalogue produit à l’Ad Manager de Snapchat.

Au travers de ce nouveau format, Snapchat souhaite rendre le parcours d’achat plus fluide au sein même de son application. Mais concrètement, comment ça marche ? Les Dynamic Product Ads permettront aux annonceurs de présenter leurs produits sur la base d’un catalogue pouvant contenir des centaines de milliers d’articles. Ce format publicitaire offre une présentation des produits et services au sein d’une mise en page professionnelle, grâce à des formats d’annonces personnalisés. Il suffira donc aux annonceurs de créer une campagne, de s’assurer qu’elle fonctionne bien et Snapchat se charge du reste. C’est un gain de temps considérable pour les acteurs de l’e-commerce qui auront toujours une ou plusieurs campagnes actives sur la plateforme.

Format très utilisé sur les réseaux sociaux, la DPA est exploitée pour le remarketing. Les annonceurs ciblent les internautes qui ont visité leur site internet sans acheter de produit. L’objectif est qu’une campagne touche de manière automatique des utilisateurs qui ont abandonné leur panier par exemple.

Snapchat s’est-il inspiré d’Instagram ?

Depuis longtemps Instagram s’inspire de Snapchat comme le montre  le “Project Voldemort” regroupant tous les comportements anticoncurrentiels de Facebook. Mais, l’offre Dynamic Product Ads sortie ce mois-ci officiellement en France ressemble étrangement au format Instagram Shopping. Il apparaît donc comme une évidence que Snapchat veut concurrencer Instagram et profiter de la dynamique.

Snapchat explique avoir mené des premiers tests « très positifs » conduits aussi bien avec des sites marchands que des marques. Plusieurs grands annonceurs comme Lancôme, Ralph Lauren, My Jolie Candle ou encore Adidas, ont eu la chance de tester ce nouveau format au cours du mois de mai. Après quelques semaines de diffusion, les résultats paraissent probants ! Adidas par exemple, a indiqué avoir enregistré une croissance de 52% du ROAS (retour sur dépenses publicitaire).

Comparé à ses campagnes précédentes, Lancôme déclare avoir multiplié leur retour sur investissement par 4. « Snapchat devient ainsi non seulement une plateforme très efficace pour améliorer la désirabilité et la considération de nos produits par les millennials, mais aussi pour générer des ventes en ligne « , ajoute Stella Crespel, Digital Media Manager, Lancôme France.

Snapchat semble donc taper dans le mile avec le lancement des Dynamic Product Ads.

Vous souhaitez être accompagné sur Snap Ads, ou plus généralement dans votre stratégie marketing digital ? N’hésitez pas à nous contacter !

Ils parlent de nous : 

hello@datashake.fr

10 rue Treilhard

75008 Paris